4G : La Sonatel étend son réseau et s’engage

news-details
Telecoms

Dernière capitale régionale à être desservie par le groupe Sonatel, Fatick est désormais connectée. La cérémonie marquant le lancement officiel de la 4G dans la commune a eu lieu le 31 octobre dernier. Un processus qui a nécessité des investissements de plus de 220 milliards de francs CFA en 3 ans (2016-2017-2018), selon les précisions du Directeur général du groupe, Sékou Dramé. Ce dernier repris par Le Soleil, n’a pas raté l’occasion pour renouveler l’engagement de la Sonatel à accompagner la stratégie Sénégal numérique 2025 qui vise à « hisser le Sénégal parmi les cinq premiers pays africains les mieux connectés, en facilitant l’accès à Internet abordable et de qualité, au plus grand nombre ».
Ce qui se traduit déjà, souligne-t-il, par l’accompagnement du groupe à travers « des actes concrets » avec « la baisse, en 2017, de 25% des tarifs internet mobile et une augmentation de 40% des volumes de connexion et en 2018, la baisse moyenne de 50% des tarifs de l’Internet mobile et une augmentation de volume de connexion ».
Des actes « majeurs », insiste Sékou Dramé, qui ont permis à la Sonatel de « réaliser avec un an d’avance, un objectif essentiel fixé par l’Etat du Sénégal », dans cette stratégie Sénégal numérique.
Au 31 décembre 2018, assure-t-il, 80% des capitales départementales seront couvertes par la 4G d’Orange. Et, « en 2019, nous allons atteindre une large couverture de 100% de l’ensemble des départements », promet le Dg de la Sonatel.
A Fatick, le gouverneur de la région ne cache pas sa joie. Cet acte, exulte-t-il, « marque la fin d’un processus d’installation du réseau de téléphonie mobile par la 4G ; événement d’une nouvelle ère technologique pour les populations du Sénégal en général ».

Vous pouvez réagir à cet article