AHMAD AHMAD OBTIENT LE VISA AMÉRICAIN, MAIS NE SE RENDRA PAS À LA RÉUNION DE MIAMI

news-details
FOOTBALL

L’affaire aurait pu virer à l’incident diplomatique. Président de la Confédération africaine de football (CAF), instance suprême du football africain, le Malgache Ahmad Ahmad s’est vu refuser le visa des Etats-Unis pour une réunion du Conseil de la FIFA dont il est vice-président. Une décision dont les motivations n’ont pas été exposées. Joint au téléphone hier, le président de la CAF n’avait pas souhaité en dire davantage sur les raisons du refus du visa, se contentant juste de confirmer l’information et de relativiser. Mais, 24 heures après que la nouvelle s’est diffusée comme une trainée de poudre, la situation a été réglée de façon... diplomatique. Selon nos informations, après avoir été interdit d’entrer dans le territoire américain, la plus haute autorité du football africain a finalement pu obtenir le sésame, ce jeudi 14 mars 2019, dans la journée. Un visa court séjour (3 mois) lui a été délivré.

UN FORUM PANAFRICAIN DE LA JEUNESSE À LA PLACE DE LA RÉUNION DE LA FIFA

Toutefois, malgré cette issue heureuse, Ahmad Ahmad a décidé de ne pas se rendre à la réunion du Conseil de la FIFA, prévue du 14 au 16 mars 2019 à Miami. Est-ce à cause des couacs notés dans le traitement de sa demande de visa ? Des sources proches du président de la CAF assurent qu’il n’en est rien : « Il a obtenu le visa qui lui a été délivré ce jeudi, mais il a finalement décidé de se rendre à un forum panafricain de la jeunesse prévu à Assouan (Egypte), pratiquement aux mêmes dates ». En effet, ledit forum se tient du 16 au 18 mars 2019 et l’ancien ministre malgache, devenu président de la CAF, « a prévu d’y tenir une communication à l’endroit de la jeunesse africaine ». Son absence à la réunion de la FIFA serait actée puisqu’il aurait déjà averti ses pairs après avoir confirmé sa présence au forum d’Assouan.

Vous pouvez réagir à cet article