ALICANTE - LES LIONS TRAVAILLENT L’EXPLOSIVITÉ, L’ACCÉLÉRATION ET LA VITESSE AU DÉMARRAGE

news-details
EQUIPE NATIONALE

Ce dimanche, sous le soleil de plomb d’Alicante (entre 25° et 27° C), les 23 "Lions" à la disposition d’Aliou Cissé ont eu droit à deux séances d’entraînement au complexe Pinatar Arena Football Center d’Alicante, ville portuaire de la Costa Blanca, au sud-est de l’Espagne.

Au menu de celle du matin, beaucoup d’exercices pour travailler l’explosivité, la vitesse au démarrage et l’accélération. Une véritable montée en puissance, comparée à la séance de décrassage, plutôt légère de la veille, jour de leur arrivée à Alicante, où ils effectuent leur stage de préparation de la 32e édition de la CAN 2019.

Tour à tour, Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers, qui ne sont pas encore rejoints par Sadio Mané (au repos après sa victoire en finale de Ligue des Champions) et Alfred Ndiaye (en play-offs avec son club, Malaga), se sont relayés sur les ateliers comme la musculation, les séries de sprints et la traction du chariot de résistance, qui permet d’augmenter la puissance et de travailler le vitesse.

Puis, ils ont eu droit à leur exercice préféré, le jeu, avec une partie sur terrain réduit, basée sur la conservation du ballon en phase de possession, les sorties de balle en phase défensive, les déplacements et le travail devant le but en phase offensive. Un effort qui s’est intensifié lors de la séance de l’après-midi, en plus des étirements d’usage.

Ce lundi, Gana Guèye et les siens devront répéter les mêmes efforts, avec toujours deux séances au programme, dont l’une à huis-clos. Une première évaluation sera faite le mardi, 11 juin 2019, avec un match amical aux allures de test physique, face à une équipe locale d’Alicante, qui évolue en division inférieure espagnole.

Le sélectionneur des Lions, qui devraient avoir son groupe au complet dès mercredi, avec les retours de Sadio Mané et Alfred Ndiaye, devra se baser sur les résultats du travail intense qui sera effectué toute la semaine à Alicante, ponctué de récupération au luxueux hôtel 5 étoiles de la Finca Golf Arena, pour trancher définitivement et écarter deux "Lions" de l’aventure égyptienne.

- 

- 

- 

- 

Vous pouvez réagir à cet article