ALIMENTATION EN EAU : TOUBA DEVRA PRENDRE SON MAL EN PATIENCE

news-details
MAGAL

Il y a eu 8 % de quantité d’eau supplémentaire par rapport à l’année 2018, selon les estimations du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, tirant le bilan de l’alimentation en eau durant l’édition 2019 du Magal de Touba.

« Malheureusement, note Serigne Mbaye Thiam, face à la représentation nationale, ce lundi matin pour défendre son projet de budget, environ 50% de l’eau produite à Touba est perdue du fait de la vétusté et de la mauvaise qualité du réseau de distribution. »

S’agissant des instructions données par le Chef de l’Etat pour un audit du réseau hydraulique de Touba afin de résoudre ce récurrent problème, il insistera sur « le fait que le délai est très court pour garantir la résolution définitive de ce problème de référence de l’audit du réseau et son exécution ainsi que l’évaluation du programme d’investissements et sa mise à niveau pour la reprise du réseau.

Poursuivant, il ajoute « que ce problème de délais, se pose également dans le domaine de l’assainissement de la ville sainte d’ici le prochain Magal ». En conclusion, il souligne que « le projet des eaux pluviales d’un montant estimatif de 20 milliards F CFA est à l’étude et que les travaux devraient durer entre 8 et 12 mois, sans compter les délais d’appel d’offres ».

Vous pouvez réagir à cet article