ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS DE SERIGNE ABDOUL AZIZ SY AL AMINE : TROIS ANS DÉJÀ

news-details
RELIGION

22 septembre 2017 – 22 septembre 2020 ! Trois ans, jour pour jour, que disparaissait Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine. L’homme était défini comme un "régulateur social".

S’il en est ainsi, c’est que l’ancien porte-parole, puis Khalife de la famille Sy de Tivaouane avait un grand esprit d’ouverture, un sens élevé des relations humaines, un vrai esprit de citoyenneté et parfaite perception de la République. "Il avait cette générosité de cœur qui lui permettait de reconnaître la valeur des autres. Mais aussi cette facilité à dire la vérité quand il le fallait. Cette sincérité lui a permis d’avoir tout ce qu’il a eu dans sa vie", témoigne son fils, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy.

Médiateur, modérateur, conciliateur et unificateur, Al amine avait fait l’unité de la famille de Maodo, de la communauté musulmane et de la Nation son cheval de bataille. "Il a joué un rôle important dans la société en étant toujours à équidistance entre les différents belligérants sociaux", se rappelle Cheikh Ahmed Tidiane Sy.

Al Amine fut le 6e Khalife général des Tidianes, après son illustre père Khalifa Ababacar Sy qui le fut du 27 Juin 1922 au 25 Mars 1957, Seydi Mouhamadou Mansour Sy qui ne fut khalife que quatre jours du 25 Mars au 29 Mars 1957, Seydi Abdoul Aziz Sy Dabbakh qui le fut du 25 Mars 1957 au 14 Septembre 1997, Serigne Mouhamadou Mansour, du 14 Septembre 1997 au 09 Décembre 2012 et Seydi Cheikh Ahmed Tidiane y Al Makhtom du 09 Décembre 2012 à ce 15 Mars 2017. Mais au-delà de l’héritage mystique et de sa dimension d’illuminé, Serigne Abdou Aziz Al Amine est une synthèse vivante de Mame Khalifa et de son homonyme Mame Dabakh.

Vous pouvez réagir à cet article