AVEC 500 MILLIONS DE JOUEURS, L’AFRIQUE VEUT SA PLACE DANS L’INDUSTRIE VIDÉOLUDIQUE

news-details
ORANGE ESPORT EXPERIENCE

En marge de l’aspect compétition qui regroupe 11 Nations, Orange Esport Experience qui se tient dans le cadre du Dakar Digital Show offre, à travers des panels une opportunité d’aborder les réalités, les tendances et les enjeux du secteur vidéoludique.

L’industrie des jeux vidéos s’est imposée dans l’écosystème digital au point de devenir la première industrie culturelle dans le monde, devant le Cinéma ! Aujourd’hui, le chiffre d’affaires tourne autour de 120 milliards de dollars de Chiffre d’affaires. Un marché mondial dominé à 47% par l’Asie. Si l’Afrique est encore loin, voire très loin (moins de 1%), le regard commence peu à peu à changer tant le continent commence à être vu comme un futur point central, grâce à la progression exponentielle du potentiel existant.

LA RÉVOLUTION DU MOBILE COMME SOCLE

Si l’on en croit Serge Thiam, Directeur de la stratégie digitale de Stay Connect et consultant en Gaming, de 23 millions de joueurs il y a quatre ans, l’Afrique dénombre aujourd’hui pas moins du demi-milliard de gamers ! Forte de sa population très jeune et dynamique, le continent devrait, dans les années à venir, constituer un centre névralgique dans le domaine vidéoludique, en s’appuyant notamment sur l’impressionnante poussée des smartphones et autres tablettes, constituant une alternative magique à la difficulté de l’équipement traditionnel. En témoigne l’engouement autour de la première édition d’Orange eSport Experience organisée à Dakar.

L’enjeu est réel puisque derrière l’aspect ludique souvent mis en lumière, se cache une énorme mine d’opportunités avec plus d’une vingtaine de métiers très rentables qui tournent autour du eSport et pouvant créer, à terme, des millions d’emplois dans le continent africain. Cela va du joueur professionnel au commentateur eSport, en passant par les contents manager, les streamers, les agents de joueurs, les analystes de données, les éditeurs et autres designers…

La contrainte majeure reste l’accès à Internet, incontournable pour aborder les exigences modernes du gaming et véritable trait d’union entre les différents aspects du jeu. Et c’est là que les attentes envers les opérateurs de téléphonie et autres fournisseurs d’accès à Internet sont grandes. A eux d’offrir aux joueurs les conditions idéales de performance afin de rivaliser avec ce qui se fait de mieux dans le monde…

Vous pouvez réagir à cet article