Boy Khaïré : « Nous n’allons pas travailler avec des gens qui ont les mains sales »

news-details
Lutte

Boy Khaïré, président d’honneur de l’association des lutteurs en activité, est catégorique. « Jamais, ils ne vont travailler avec des gens qui ont les mains sales ». Ce, en référence à l’équipe d’Alioune Sarr du Comité national de gestion (CNG) de lutte.
« Les lutteurs ne veulent plus d’eux », assène Boy Khaïré, interrogé par Source A.
L’ancien lutteur qui se signale peu après les assises de la lutte convoquées par le ministre des Sports, Matar Bâ, reproche à ce dernier d’avoir fait de la discrimination. « On ne nous a donné que 4 badges. C’est la raison pour laquelle, on n’a pas mobilisé beaucoup de lutteurs, lors de ces concertations nationales. Mais, ce qu’on a constaté, c’est que le CNG était beaucoup plus représenté que les autres. »
Accusant aussi Alioune Sarr « d’avoir tout fait pour avoir beaucoup de gens derrière lui », Boy Khaïré regrette par ailleurs « qu’on n’ait pas parlé du rapport financier du CNG » lors de ces assises.

Vous pouvez partager cet article