CORONAVIRUS EN ITALIE : 23 000 SÉNÉGALAIS CONCERNÉS PAR LA MISE EN QUARANTAINE

news-details
SANTÉ

23 000 Sénégalais sont concernés par la mise en quarantaine. De la Lombardie, en Italie. La précision est faite par Boubacar Sèye, le président de l’ONG Horizon sans frontières (HSF), dans la livraison de L’Obs du jour.

« Le monde entier est en alerte contre cette infection mortelle qui, malheureusement, évolue vers une pandémie. Nous sommes à près de 2500 morts, et il y a un risque d’éclatement du virus, dit-il. Pour l’Italie, l’inquiétude risque de gagner beaucoup de foyers chez les migrants sénégalais, vu la vitesse de propagation du virus. Pour la région de Lombardie seulement, il y a plus de 23 000 Sénégalais. C’est la zone la plus peuplée de Sénégalais en Italie. C’est le chiffre officiel mais il y a plus que ça. »

En 2019, le gouvernement italien avait répertorié 110 242 migrants sénégalais sur son territoire, dont 82 023 hommes, et 28 219 femmes. Il faut ajouter à ce chiffre les 4 489 Sénégalais naturalisés Italiens. Donc le risque est là. Nous avons eu à alerter mais les autorités ne prennent pas les choses au sérieux. Nous sommes dans un contexte mondial de mobilité croissante des populations. L’Afrique représente une tierce de mobilité, et il y a 5,5 millions en provenance du reste du monde, et 19 millions de migrants de l’intérieur. Cependant 42% des migrations interafricaines sont dirigées vers l’Afrique de l’Ouest, et le Sénégal attire parce qu’il y a un dumping migratoire ».

« Nous sommes dans une situation de panique générale »

Le coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir), Pape Diaw, soutient que la panique a gagné du terrain avec les cas de décès annoncés par les autorités italiennes : « Le niveau de panique est presque général. Avec des villes mortes, des habitants confinés, et tous les événements sportifs et culturels annulés, la panique s’est installée. Les autorités continuent de véhiculer les informations mais nous ne savons pas la situation réelle sur le terrain. Les médias parlent à longueur de journée de la propagation de la maladie, et cela a renforcé l’angoisse ».

Une réunion du Comité de crise est prévue, ce lundi, 24 février, à Dakar, rapporte la source. La situation en Italie, qui accueille une forte communauté sénégalaise, sera à l’ordre du jour.

Vous pouvez réagir à cet article