COVID 19 : UNE FEMME GUÉRIE CONTAMINÉE POUR LA SECONDE FOIS

news-details
SANTÉ

Au Japon, une femme a attrapé le coronavirus deux fois à un mois d’intervalle. Cette affaire permet de rappeler une information importante : les patients remis de la maladie ne sont pas immunisés pour autant.

Elle rechute quelques semaines

Dans un article publié ce 27 février 2020, l’agence de presse Reuters évoque le cas d’une guide touristique d’Osaka (Japon) régulièrement en contact avec des touristes. Cette dernière est la première personne connue dans le pays à avoir contracté le coronavirus par deux fois. Testée une première fois positive le 29 janvier, l’intéressée est sortie de l’hôpital le 6 février mais a rechuté le 26 !

Cette nouvelle inquiète encore un peu plus le Japon, comptant aujourd’hui 891 cas confirmés dont 705 se trouvant sur le paquebot Diamond Princess. Par ailleurs, l’explosion des cas en Corée du Sud est également très anxiogène. Le premier ministre japonais Shinzo Abe a décidé de fermer temporairement les écoles publiques du pays à partir de lundi afin d’éviter la propagation du virus. Les mesures prévoient désormais une surveillance des patients guéris.


Le corps peut oublier comment se défendre

Interrogé par Metro UK, le médecin britannique Babak Asharfi a donné son avis :

« Les experts recueillent actuellement des informations auprès des personnes infectées afin de voir dans quelle mesure leur système immunitaire réagit et combien de temps ils resteront immunisés [...] Nous savons que lorsque vous attrapez un virus, votre corps apprend à le combattre [...] Cependant, votre corps peut oublier avec le temps comment se défendre et l’immunité peut disparaître un certain temps après l’infection initiale. »

Le 2 février 2020, nous évoquions déjà les propos de Zhan Qingyuan, responsable des maladies infectieuses à l’hôpital de l’amitié Chine-Japon situé à Pékin :

« Les anticorps [développés par les personnes qui ont été infectées par le virus] ne restent apparemment pas pendant très longtemps [dans le sang], les patients en rémission courent donc encore le risque de contracter la maladie. Ils doivent par conséquent continuer à prendre des mesures de protection. »

Le dernier bilan fait état de 82 455 cas pour 2 811 décès. Par ailleurs, 32 765 patients ont été guéris. Dans les trois nouveaux foyers que sont la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran, la situation est très préoccupante. Ces pays comptent respectivement 1 766, 447 et 245 cas confirmés et 13, 14 et 26 décès.

Vous pouvez réagir à cet article