Conditions de détention : L’administration pénitentiaire dément les avocats d’Assane Diouf

news-details
JUSTICE

L’Administration pénitentiaire monte au créneau après la sortie des avocats d’Assane Diouf sur les « mauvaises » conditions de détention de leur client. « Depuis son admission à la Maison d’arrêt de Rebeus (Mar), Assane Diouf occupe une chambre individuelle avec toilettes intérieures, équipée d’un lit, d’un ventilateur et d’une télévision où il peut suivre les programmes du bouquet canal horizon », corrige-t-elle, dans un communiqué. Lequel réfute « avec énergie, les accusations de « tortures sur quelque détenu que ce soit. »

L’administration pénitentiaire qui dément Me Ciré Clédor Ly et El Hadji Diouf, avocats d’Assane Diouf, précise que le détenu « a bénéficié d’une couverture médicale et gratuite. A sa demande, il est consulté par le médecin de l’administration et par des spécialistes ». Et, qu’ « il a droit aux sorties et promenades quotidiennes. Il reçoit ses visiteurs et ses avocats. Il bénéficie de l’autorisation de communiquer au téléphone avec des membres de sa famille vivant aux Etats Unis », insiste l’administration pénitentiaire.

Vous pouvez réagir à cet article