image

DES PERMIS DE CONDUIRE ET OFFRES DE FORMATIONS ALLOUÉS AUX JEUNES

image

Plus de deux 200 permis de conduire et une centaine de bons de formation de conduite et de mise à niveau professionnelle ont été délivrés à des jeunes lors du lancement de la plateforme ETTU NDAW YI. C’est le Monulment de la Renaissance qui a accueilli, mercredi, ces jeunes qui avaient en face d’eux plusieurs responsables de la coalition BBY et des membres du gouvernement que sont, entre autres, Amadou Bâ, Abdou Karim Fofana, Seydou Gueye, le coordonnateur de la cellule de Communication BBY, Pape Mahawa Diouf et le Jarraf Youssou Ndoye.

À en croire un communiqué parvenu à Emedia, ETTU NDAW YI est un cadre d’écoute et d’échanges qui facilite l’accès aux informations et renseignements nécessaires à l’obtention de financement et d’offre de formation des politiques d’emplois et de financement de l’État telles que le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP), la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER), l’Agence nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (ANPEJ), le Fonds de Financement de la Formation professionnelle et technique (3FPT), etc.
Près de 2500 jeunes ont été enrôlés par le pôle emploi qui prendra en charge leur besoin en formation et l’accompagnement concernant leurs projets.

Avec ce concept, il s’agit, selon le texte, de permettre aux jeunes de poser toutes leurs questions sur l’accès au financement et à la formation professionnelle des politiques publiques destinées aux jeunes et aux femmes.

Ce sont de jeunes responsables de la coalition BBY qui ont lancé ce concept. Parmi eux le coordonnateur de la plateforme Khalil Ndiaye et ses collaborateurs Mamadou Seck et Pape Moussa Cissé.

La plateforme « Ëttu Ndaw Yi » a mobilisé plus de 4OOO jeunes lors de son lancement, un rassemblement de grande envergure qui symbolise leur soutien à la coalition Benno Bokk Yakaar, dans ce contexte électoral.

EMEDIASN

28 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article