DIVORCE CONSOMMÉ ENTRE LE PRÉSIDENT ET SON PRÉDÉCESSEUR, ABDELAZIZ EN RÉSIDENCE SURVEILLÉE

news-details
MAURITANIE

Le divorce est consommé entre le président de la Mauritanie Mohamed Ould Ghazouani et son prédécesseur Mouhaled Ould Abdelaziz. Le pays a célébré le 59ème anniversaire de son indépendance, ce jeudi 28 novembre. Seulement, le président sortant Abdelaziz, que certains considéraient comme quelqu’un qui compte toujours, a boycotté les festivités.

Un acte qui confirme les rumeurs d’une brouille avec son successeur. Selon des sources d’Emedia.sn, soupçonnant des velléités d’une tentative de coup d’Etat, Ghazouani aurait même ordonné la mise en résidence surveillée de son ex (?) "ami" dont il était considéré comme le pion, lors des dernières élections.

Pour les observateurs, Gazouani, en isolant et en s’éloignant de son prédécesseur, cherche à s’émanciper d’un prédécesseur qui pourrait se révéler encombrant. Le boycott de ce dernier des festivités du 28 novembre ne font que confirmer la première grande brouille entre deux amis, jadis intimes, mais qui désormais, ont totalement rompu le fil du dialogue.

Qui disait que le pouvoir ne se partageait pas ?

Vous pouvez réagir à cet article