Daaka, ou le retour vers Dieu

news-details
RELIGION

La cérémonie religieuse du Daaka de Médina Gounass a été initiée en 1942, par Thierno Mouhamadou Saidou Bah. Situé à 10 kilomètres du village religieux de Médina Gounass, le site du Daaka doit sa renommée à la traditionnelle retraite spirituelle qu’il abrite chaque année. L’événement religieux est ponctué par la lecture du Saint Coran et de Zikr.

Ainsi, en plus des prières obligatoires toujours effectuées en groupe, il est également imparti à chaque fidèle de s’acquitter d’une série de Zikr et de prières bien définis et, cela pendant tout le séjour. « Pendant ces 10 jours j’ai pu faire 12 000 ’’Salatoul Fatihi’’ (prière sur le prophète Mouhammad PSL) comme nous le recommande le fondateur Elhadji Thierno Seydou Bah » nous indique Daouda Ndiaye, un pèlerin venu de Dakar.

Les sermons et autres discours religieux occupent également une place importante du « Daaka ». Ils ont lieu aux premières lueurs de la journée après la prière. La séance matinale prend toujours fin vers 10h. L’essentiel de l’activité est compris entre de multiples dévotions et des prières.

Au fil du temps, la communauté musulmane de Médina Gounass s’agrandit et compte aujourd’hui des millions de fidèles, répartis dans divers pays de la sous-région où Thierno Mouhamadou Seydou Bah a séjourné durant sa vie.
« Je viens de la mauritanie et chaque année je ne manque pas le Daaka. Nous sommes une communauté de plus mille pèlerins répartis en quatre sites au niveau du Daaka » affirme Demba Moussa Sow, maire de Kahedji (Mauritanie).

Vous pouvez réagir à cet article