Détention Assane Diouf : Me El Hadji Diouf corrige l’Administration pénitentiaire

news-details
Justice

La réponse du berger à la bergère. Me El Hadji Diouf, avocat de Assane Diouf, répond à l’Administration pénitentiaire. Face à la presse, le conseil récuse : « Un communiqué mensonger a été diffusé pour disculper l’Administration pénitentiaire. Il nous dit qu’il (Assane Diouf) est très bien traité et qu’il a reçu des soins. Des soins par rapport à quoi ? Quand on n’est pas blessé, est-ce qu’on a besoin de soins ? »

Le communiqué, insiste la robe noire, « s’est abstenu de parler de la fracture, de blessures volontaires occasionnées par des gardes pénitentiaires ».

Me El Hadji Diouf persiste et signe : « Assane Diouf est en otage alors qu’il n’est pas poursuivi sur la base d’aucune plainte. Puisqu’on sait que si on le présente devant la Chambre correctionnelle, il viendra handicapé et les juges ne veulent pas montrer ces images qui prouvent la torture dont Assane Diouf est victime à la Maison d’arrêt de Rebeuss (Mar). »

Vous pouvez réagir à cet article