GÉNÉRATION FOOT GRANDIT AVEC UN LYCEE ET UN STADE DE 5000 PLACES

news-details
FOOT LOCAL

Génération Foot veut, à tout prix, intégrer les poules lors de la prochaine coupe Caf qui va démarrer ce mois-ci. Pour ce faire, le club ne lésine pas sur les moyens. Le détenteur de la coupe du Sénégal a consenti à des investissements pour « au moins gangner une coupe chaque année », a informé le président du club, Mady Touré, lors d’une visite de presse mercredi, à Déni Biram Ndao.

Avec 123 pensionnaire à ce jour, l’académie a pour objectif de recevoir sur son terrain, à Déni Biram Ndao, des compétitions continentales. « Il faut qu’on soit dans un environnement de perfommance », a dit Abdoulaye Sarr, Directeur technique du club. Pour lui, c’est une necessité pour que Génération Foot devienne l’un des plus grande équipes africaines. A cet effet, un stade de 5000 places sera étrenné avant la 5e journée du championnat de football national.

Un lycée d’enseignement général et professionnel

Des salles anti dopage, de video-arbitrage (Var) et des vestiaires pour arbitre sont également prévus. Mais le gros investissement a été fait sur un lycée d’enseignement général et professionnel. Il porte le nom de Bernard Serin, président du FC Metz. En plus des salles de classes, l’établissement est équipé d’une bibliothèque et de salles d’enseignement professionnel.

A propos de la déclaration de Sidy Bara, le staff technique ne s’est pas trop attardé decu. Abdoulaye Sarr s’est exprimé au nom des dirigeants, pour répondre aux accusations de l’ancien capitaine de Génération Foot concernant des contrats qu’il n’a pas signé à cause du club. « On a pas le droit de trahir les gens, au contraire. Sidy faisait partie des milleurs salariés du club. Les valeurs humaines humaines du club ne me permettent pas de dire tout ce que le président fait pour les joueurs et pour leurs familles aussi. Je ne vais pas entrer dans les détails », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, Mady Touré s’est réjoui du partenariat entre la LSFP et StarTimes. Contrairement à ceux qui pensent que le contrat a été mal négocié, lui soutient que la Ligue sénégalaise de football professionnel doit être félicitée. Mais le president du club de Déni Birame Ndao a insisté sur une redistribution équitable de cette manne financière.

Pour finir, les nouvelles recrues de la catégorie élite ont été présentées. L’académie a accueilli neuf joueurs, dont le gardien de but Pape Seydou Ndiaye ancien pensionnaire du Jaraf en Ligue 1.

Vous pouvez partager cet article