IMAGES : Dakar, capitale de la danse africaine

news-details
KIZOMBA CONGRESS 2018

L’AIBD (Aéroport International Blaise Diagne) a vibré ce mercredi 31 octobre 2018 au rythme des sonorités d’ici et d’ailleurs. C’était à l’occasion de l’accueil réservé à une délégation qui doit prendre part à la deuxième édition du festival Dakar Kizomba Congress (D.K.C). Celle-ci, composée de plusieurs nationalités, a été accueillie par des membres de « Suñu Sénégal » (notre Sénégal), une organisation à but non lucratif créée par des Sénégalais résidants en Europe.

Leur volonté est d’allier Culture et Tourisme, le tout pour vendre la destination Sénégal. C’est justement tout l’intérêt de cette édition qui doit se tenir du 31 octobre au 7 novembre 2018. Durant cette période, les initiateurs de D.K.C veulent que Dakar soit la capitale des sonorités africaines. Pour ce faire, ils ont établi tout un programme pour promouvoir les danses d’origine africaine comme la Kizomba, la Samba, le Mbalakh, etc.

Au-delà des spectacles et excursions qui sont prévus dans différents sites touristiques du pays (îles de Gorée et Ngor, lac rose, Musée d’Arts Africains...), le D.K.C sera aussi une occasion pour des acteurs culturels d’échanger. En effet, à travers cet événement, « Suñu Sénégal » donne la parole à des artistes de renommées internationales ainsi qu’à des professeurs qui animeront des séances de danse et donneront des cours.
Les organiseurs de Dakar Kizomba Congress informent que « ce festival qui draine des danseurs du monde entier », sera une vitrine pour mieux vendre la destination Sénégal à travers sa diaspora.

Nous vous proposons quelques images de l’accueil réservé à la délégation

Vous pouvez partager cet article