IMMIGRATION IRREGULIERE : LE NOUVEAU PROFIL DU MIGRANT

news-details
SOCIÉTÉ

La Commission espagnole d’aide aux réfugiés (CEAR) dresse le profil du nouveau migrant, arrivant aux Canaries, à la faveur de la recrudescence du phénomène observée ces derniers temps. Il s’agit, généralement, de travailleurs dans le secteur du Tourisme, principalement des Sénégalais et des Marocains, en provenance de pays touchés par la Covid-19.

Dans leur pays respectif, ces candidats étaient "guides, chauffeurs de taxis, ou marchands ambulants", signale Txema Santana, porte-parole de la CEAR, se confiant, en espagnol, à Europa express. A l’en croire, les chiffres dépassent, de loin, les 18 arrivées par jour, notées aux Îles Canaries, en septembre 2019. Et une augmentation de l’arrivée des femmes est signalée par Iriome Rodriguez, porte-parole de l’ONG "médecins du monde", depuis cinq ans.

388 migrants secourus en moins de 20 jours

Le gouvernement du Sénégal, dans un communiqué, parvenu à emedia, informe qu’entre le 7 et le 25 octobre, cinq pirogues ont été interceptées par la Marine nationale appuyée par la Gardia espagnole et des piroguiers sénégalais. 388 personnes ont été secourues. Plusieurs tentatives finissent en drame. C’est le cas le 21 octobre dernier d’une explosion du moteur d’une pirogue et des fûts de carburant à son bord, au large de Dakar.

Dans la nuit du 25 octobre, une autre pirogue a été aperçue au large de Soumbédioune. Et les deux vedettes qui l’ont interceptée et qui ont tenté de l’amener à quai ont constaté le refus du conducteur de la pirogue, qui dans la manœuvre, a heurté l’une des vedettes, provoquant son chavirement. Les occupants ont été secourus par la marine.

Par ailleurs, les opérations de sécurisation et de ratissage ont permis de mettre la main sur 28 présumés convoyeurs.

Ce week-end, une explosion à bord d’une pirogue a causé la mort d’une dizaine de migrants au large de la Petite Côte. C’est le désarroi chez leurs proches.

Selon le communiqué, le chef de l’État, Macky Sall, a donné des instructions pour mutualiser les efforts, lançant un appel aux populations à plus de vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour préserver la vie des jeunes, tentés par l’émigration clandestine.

Vous pouvez réagir à cet article