Issa Bocar Sy salue le retour de la Gambie sur la scène géopolitique

news-details
Sommet de l’OCI

Invité de la matinale Dakar direct, Issa Bocar Sy, ancien Ambassadeur de la République gambienne en France, salue la réouverture d’une antenne diplomatique française, fermée depuis 2013 sous Yahya Jammeh, dans son pays.

Attendu à Dakar pour assister au 5e forum international sur la sécurité et la paix en Afrique, le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a fait une rapide visite en Gambie, lundi 5 novembre, où il rencontré le président Adama Barrow.

Une visite de cette ampleur, remonte à 1943, depuis le général de Gaulle, selon les précisions du ministre des Affaires étrangères gambien, Mamadou Tangara.
Issa Bocar Sy ne cache pas sa joie : « J’ai servi comme Ambassadeur à Paris pendant l’époque de Jacques Chirac, j’y étais quand j’étais très très jeune. Donc, je suis ravi, content de voir des pays comme la France, l’Angleterre, les Etats-Unis, renouer avec la Gambie. » Ce, surtout après la phase « amère » observée sous Yahya Jammeh. « C’est important, dit-il, de revoir ainsi la Gambie sur la scène géopolitique »

Sommet de l’OCI en Gambie

Chargé de l’organisation du Sommet de l’OCI prévu l’année prochaine en Gambie, il rassure. « Nous sommes sur la bonne route, indique-t-il. Certes, il n’y a pas eu de passation de service entre l’ancien (Yahya Jammeh) et l’actuel gouvernement (Adama Barrow), ce qui nous avait posé quelques obstacles mais des experts travaillent pour contourner toutes ces difficultés. »
En ce moment, assure le diplomate gambien, « nous sommes en train de construire une salle de conférence internationale, par les Chinois. Avant mon arrivée à Dakar, on avait reçu une délégation saoudienne et nous avons également visité quelques pays. Pour le moment, on vise 15 pays pour le support qu’il faut. Et, 10 d’entre eux ont été déjà visités dans le cadre de la mobilisation des ressources ».

Vous pouvez partager cet article