JOURNÉE DES FORCES ARMÉES : MACKY BAPTISE TROIS ÉCOLES MILITAIRES

news-details
SÉCURITÉ

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a présidé la journée nationale des Forces armées, célébrée aujourd’hui jeudi, 7 novembre, sur toute l’étendue du Sénégal, sur le thème « Le rôle des forces armées dans la gestion des pandémies et catastrophes », au camp Dial Diop.

La cérémonie, animée par la musique principale des forces armées et marquée par une prise d’armes et le dépôt d’une gerbe de fleurs au mémorial des souvenirs, a servi de cadre pour le baptême des promotions de l’Ecole militaire de Santé (EMS) dont le parrain est le colonel Mar Macodou Diouf. En outre, le nom du Général Lamine Cissé a été donné à l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA) de Thiès. Et l’Ecole nationale des officiers de la gendarmerie (EOGN) a été baptisée au nom du colonel Badara Niang.

Par ailleurs, 3 militaires en opération dans la zone Sud, ont reçu la médaille militaire des mains du chef suprême des Armées, Macky Sall. Qui, dans son discours, insistera sur les missions des Forces armées. « Depuis mon accession à la magistrature suprême en 2012, dira-t-il, des mesures considérables ont été prises pour améliorer substantiellement les conditions militaires. Et mettre à disposition des moyens modernes pour mener à bien les missions régaliennes confiées aux Armées. Aujourd’hui, certains aéronefs de l’Armée de l’air, ainsi que des navires de l’Armée de mer, ont été conçus pour être en mesure de participer à des opérations d’assistance et de secours à des populations en détresse ou à la lutte contre la pollution maritime. Aussi, la marine nationale et l’Armée de l’air devront-elles élargir leurs compétences stratégiques et opérationnelles dans la perspective de l’exploitation prochaine du pétrole et du gaz offshore. Quant au service de santé des Armées, l’acquisition de 3 nouveaux hôpitaux de campagne par le biais des opérations de coopération japonaise et américaine a permis de renforcer les capacités de réponse face aux situations d’urgence. Ces nouvelles acquisitions ont été suivies d’exercices en collaboration avec le ministère de la Santé, et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans le cadre du système régional de surveillance des maladies ».

La Journée des forces armées commémore la remise du drapeau national du premier régiment des tirailleurs sénégalais au premier bataillon d’infanterie du Sénégal, le 10 novembre 1960, "entérinant ainsi la date historique de l’accession à la souveraineté nationale, le 20 août 1960", précise la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Vous pouvez réagir à cet article