KIRÈNE CONTRIBUE À HAUTEUR DE 200 MILLIONS FCFA ET RAVITAILLE LES CENTRES D’ISOLEMENT

news-details
AND XEEX CORONAVIRUS

La vague de solidarité se poursuit dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Religieux, Sportifs de haut niveaux, hommes politiques, entreprises privées... à défaut de se serrer la main, les Sénégalais ont décidé de mettre la main à la poche pour participer à l’effort de guerre. A l’instar de Serigne Mountakha Mbacké, qui très tôt à offert un montant de 200 millions, des médias qui ont récolté des centaines de millions à travers des initiatives de téléthon, les entreprises privées ne sont pas en reste. C’est le cas du groupe Kirène qui,« dans son engagement à contribuer au mieux-vivre des Sénégalais, tient à soutenir le combat contre le COVID-19 et se mobilise aux côtés de l’Etat du Sénégal et des sénégalais. »

Selon un communiqué reçu à Emedia.sn, le groupe spécialisé dans l’agroalimentaire a décidé de répondre à l’appel du président de la République en participant à l’effort national « par une donation de 200 millions de FCFA destinée au Fond de Riposte et de Solidarité FORCE-COVID-19. » Dans le contexte de cette épidémie, le groupe dirigé par Alexandre Alcantara s’associe ainsi à l’épreuve commune traversée par le Sénégal et « qui nécessite un engagement à la mesure des efforts consentis par tous ».

En plus du don à hauteur de 200 millions F CFA, le groupe Kirène annonce également la poursuite de ses actions de soutien à la population mais aussi aux établissements de santé notamment à Fann, Diamniadio et Touba « à travers une importante distribution d’eau minérale, pour les personnes touchées par l’épidémie et le personnel soignant ». Egalement, indique le communiqué, les ressources de l’entreprise « sont également mobilisées pour renforcer l’approvisionnement en eau minérale, lait UHT et jus dans les points de vente habituels, sur l’ensemble du territoire national, ceci dans le respect des dispositions prises par les autorités sanitaires et le ministère des transports. »

Vous pouvez réagir à cet article