image

L’ARMP POURSUIT EN JUSTICE SONATEL ET SECAA

image

La Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir (Secaa) n’a pas payé de redevance à l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) depuis sa création. Ce sont nos confrères de Libération qui nous l’apprennent. Selon eux, les responsables de l’Armp, qui en ont marre de cette situation, ont saisi le juge civil. L’Affaire a été appelée devant la première chambre civile du tribunal hors classe de Dakar, le 6 janvier 2022. Mais elle a été renvoyée au 22 janvier prochain.

Selon toujours la source, cette même attitude de Secca a été adoptée par la Sonatel. Seulement, même si la société de téléphonie accepte de payer cette redevance, elle veut marchander avec l’Armp. Ce que l’autorité ne semble pas accepter. L’Armp a aussi assigné l’opérateur qui sera devant le juge le 22 janvier prochain.

Babacar FALL

11 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article