L’ÉLÈVE SAER KÉBÉ A TENTÉ DE SE SUICIDER EN PRISON

news-details
TERRORISME

C’est comme si les détenus s’étaient passés le mot. Après les « Thiantacones » co-accusés de Cheikh Béthio Thioune, l’élève Saër Kébé, détenu depuis plus de trois ans pour des faits liés au terrorisme, a tenté de mettre fin à ses jours. Enquête, qui ne donne pas plus de détails sur sa tentative, informe que le détenu en question a été évacué à l’hôpital Le Dantec, par les autorités de la prison du Cap Manuel où il est incarcéré.

Selon le journal, l’élève, en classe de Terminale au Lycée Demba Diop de Mbour au moment de son arrestation, est passé à l’acte après plusieurs jours de grève de la faim. Ecroué depuis mai 2015 pour association de malfaiteurs en réseau en vue de commettre des actes terroristes, il n’en peut plus de sa longue détention.

Saër Kébé a été appréhendé suite à un post sur Facebook, rappelle le journal. Il lui est reproché d’avoir publié sur la page de l’Ambassade des Etats-Unis pour se plaindre du soutien des USA à Israël, dans le cadre des bombardements contre les territoires palestiniens. Sa famille ainsi que les organisations des droits de l’homme réclament son jugement.

Vous pouvez réagir à cet article