L’EUROPE ET L’AMÉRIQUE DU SUD SE LIGUENT CONTRE LA FIFA

news-details
FOOTBALL

Les Confédérations européenne et sud-américaine ont signé un accord de coopération dirigé contre le pouvoir jugé excessif de la Fédération internationale.

Les instances du football mondial ne sont pas tendres entre elle. En froid avec la FIFA, notamment suite aux discussions de président Gianni Infantino sur l’organisation de la Coupe du monde des clubs 2021, l’UEFA et la Conmebol se sont rassemblées hier à Nyon (Suisse) pour signer un protocole d’accords pour la mise en place de futures compétitions communes. Ce protocole est « la base d’une collaboration renforcée dans une variété de domaines pour favoriser le développement et la croissance du football sur les deux continents », selon nos confrères du quotidien français L’Equipe, spécialisé dans le sport.

Les deux parties ont convenu de « la possibilité d’organiser des matches intercontinentaux européens/sud-américains ». Ce qui pourrait être une forme de renaissance de la coupe intercontinentale, sous une forme qui ne concerneraient que les clubs de l’UEFA et de la CONMEBOL, avec une sorte de super coupe disputée entre le vainqueur de la Ligue des Champions et son équivalent sud-américain, la Copa Libertadores.

La coopération entre Européens et Sud américains va également concerner « l’éducation, la formation, le développement technique et l’arbitrage ; la promotion et le développement du football de base, des jeunes et du football féminin ; l’organisation de compétitions de football pour hommes, femmes et jeunes, ainsi que le futsal » ou encore « la sécurité et la promotion des principes éthiques et de bonne gouvernance dans le football ».

Il reste maintenant à voir la réponse que servira la Fifa de Gianni Infantino, fort du soutien de l’Afrique et d’une grande partie de l’Asie, face à cette nouvelle donne posée par deux imposantes confédérations.

Vous pouvez réagir à cet article