image

L’UNION AFRICAINE SORT DE SA RÉSERVE

image

Hier vendredi, les militaires ont pris le pouvoir au Burkina Faso. Un coup d’Etat que le président de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a condamné. Il a parlé de changement inconstitutionnel de gouvernement au Burkina Faso après le putsch militaire qui a chassé du pouvoir le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Dans un communiqué de presse, il indique : « le président appelle les militaires à stopper immédiatement et totalement tout acte de violences ou menaces contre la population civile, les libertés publiques, les droits humains ». Toutefois, il appelle à une restauration de l’ordre constitutionnel au plus tard en juillet 2023.

Il faut dire que des tirs ont été encore entendus à la place des Nations unies, dans le centre-ville. Selon Rfi, elle est depuis totalement barricadée par les militaires. Impossible de s’en approcher à moins de 100 m.

Cheikh Moussa SARR

1er octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article