L’impressionnante caravane de Idy à Touba

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Il a fallu pas moins de 2 heures pour que la caravane de la Coalition « Idy2019 » puisse sortir de Touba, ce lundi 18 février 2019. En provenance de Linguère, le cortège d’Idrissa Seck avait comme destination Darou Mousty. Arrivée à Ndindi, à l’entrée de Touba, la caravane avait du mal à se frayer un chemin. Une occasion pour l’ancien Premier ministre, candidat à l’élection présidentielle du 24 février prochain, de se procurer une bain de foule avec les populations sorties massivement l’accueillir.

De Ndindi jusqu’au rond-point Dahra, distant de 6 kilomètres, Idy a communié avec la foule qui se massait de plus en plus autour de son véhicule. Cette foule, majoritairement composée de jeunes, a accompagné le convoi du leader du parti Rewmi avec des chants religieux et des cris de joie. Dans un rythme lent, parfois pressent, les jeunes ne semblaient pas être conscients de la distance parcourue. Les responsables locaux de la Coalition, sous l’encadrement de leur garde rapprochée, n’étaient pas en reste. En file indienne, leur voiture roulait doucement, suivant le rythme du cortège. Certains, parmi eux, prenaient le malin plaisir de se mettre sur le toit de leur véhicule, bras en l’air, saluant le public. Tout le monde se voulait visible et manifester son soutien au leader de la coalition. Au premier rang, le député élu sur la liste de Bokk Guis Guis, parti membre de cette coalition, Serigne Abdou Bara Mbacke Dolly. Le jeune marabout était venu à l’entrée de la ville de Touba pour accueillir son hôte du jour.

À Touba, c’était le passage obligé pour rallier la ville de Mame Thierno Birahim Mbacke, Darou Mousty. C’est pourquoi Idrissa Seck n’y a pas fait de déclaration. Il s’est contenté de sourire et de signes de salutations aux populations qui sont sorties en masse et lui ont promis une victoire dès le 1er tour au soir du 24 février 2019. Le message de « Ndamal Cadior » à endroit des populations de Touba est attendu ce mardi, lors d’un meeting à Mbacké.

Vous pouvez réagir à cet article