image

LA CENA CONDAMNE LA DÉMARCHE DE CERTAINS MANDATAIRES ET ACTEURS POLITIQUES

image

La Commission électorale nationale autonome, en abrégé C.E.N.A, monte au créneau après le dépôt des listes de candidatures des partis, coalitions de partis et entités regroupant des personnes indépendantes qui s’est déroulée devant la commission de réception des candidatures sise à la Direction générale des élections (DGE), du 6 au 8 mai derniers. Dans son communiqué rendu public ce vendredi, la CENA, qui contrôle et supervise ces opérations, a regretté que malgré la formule du tirage au sort déterminant l’ordre de passage devant la commission pour la vérification des parrainages, le dépôt du complément des dossiers de candidatures et, enfin, l’ordre de présentation des bulletins dans le bureau de vote, que « beaucoup de listes de parrainages et de dossiers de candidatures n’ont été soumis à la commission de réception que bien après les dates et heures fixées. »

« La CENA regrette ce comportement des partis qui fausse, de manière délibérée, la bonne organisation de la réception par la commission des dossiers de candidatures que l’on espérait beaucoup plus sereine cette année », souligne le document. Lequel condamne fermement les « déclarations et violences inacceptables » constatées après la polémique née de la publication de listes dans les réseaux sociaux.

Doudou Ndir et Cie en appellent « à la sérénité et au sens des responsabilités des acteurs politiques sur leur obligation à entretenir, dans les joutes politiques, un climat de paix sans lequel la vie démocratique ne saurait se dérouler dans une saine ambiance ». Ce, après que le maire de Dakar, Barthélémy Dias, s’est rendu mercredi à la Direction des élections qu’il accuse d’avoir falsifié la liste départementale de Yewwi à Dakar.

Die BA

13 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article