image

LA COMMISSION REJETTE LES REMPLACEMENTS

image

Déthié Fall était parti aussi à la Dge pour déposer les retraits de Joseph Sarr et de Palla Samb de la liste de Yaw. « Nous avons échangé pendant une heure avec le président de la commission de réception des dossiers, le commissaire Sarr. Pour nous, c’était un exercice simple et facile. Je suis le mandataire et cet exercice on doit me le permettre en toute circonstance », a-t-il dit.

Malheureusement, ajoute-t-il, on nous a opposé un refus. « Le commissaire n’a pas voulu recevoir les deux retraits qu’on était venu rectifier. Pourtant, c’est ce même président de commission qui nous avait dit qu’ils étaient encore au niveau du contrôle des parrainages et que la période d’examen allait s’ouvrir à partir d’aujourd’hui (lundi). Et qu’il fallait attendre pendant cette période pour venir parler des candidatures », a indiqué le mandataire de Yaw.

Mais en même temps, la coalition voulait faire invalider la liste de Bby. « La loi, pour ce qui est des élections législatives, n’autorise pas le dépôt de plus de 55 327 parrains. Vous avez vu que la liste qui a été déposée par la coalition Benno comporte 55 328 parrains. Ce récépissé de dépôt, c’est le mandataire lui-même qui l’a sorti, accompagné de Mme Aminata Touré. Par la suite, le ministre de l’Intérieur a sorti un arrêté qui datait du 27 avril qu’aucun acteur politique n’a vu.

On peut naturellement interpréter que c’est un rattrapage après qu’ils ont constaté qu’ils venaient de faire une bourde monumentale », a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : « Ils ont lourdement fauté. La coalition présidentielle ne doit pas avoir de liste ni au Sénégal ni dans la diaspora. La commission n’a pas voulu recevoir nos correspondances. Pis, elle a refusé l’accès à l’huissier. » C’est au regard de tout cela que Déthié Fall renseigne avec force, il est impossible d’imaginer des élections au Sénégal sans la coalition Yewwi askan wi à Dakar.

17 mai 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article