LA CONVOCATION DE TELIKO A L’IGAJ IRRITE LES MAGISTRATS

news-details
JUSTICE

Souleymane Teliko, le président de l’Union des magistrats, devrait être entendu, ce mercredi, 16 septembre par l’Inspection générale de l’administration judiciaire (IGAJ) saisie par le ministre de la Justice. D’après Enquête, cette convocation ferait suite à "des propos qu’il aurait tenus lors d’une interview parue dans la presse".

Déjà, les magistrats dénoncent une convocation "inadmissible", estimant que Teliko ne relève ni du ministre ni de l’IGAJ, en sa qualité de président de l’UMS. Et "en tant qu’élu et représentant de l’ensemble des membres de l’association pour la défense de leurs intérêts matériels et moraux". Hors d’eux, les magistrats rappellent qu’à "toutes fins utiles, que la première interview faite par le président de l’UMS a été publiée dans l’édition du journal ’’Les Echos’’ du 21 août 2020.

Lors de cette interview, le juge prenait la défense de son collègue, Ngor Diop, suite à son affectation à la Cour d’appel de Thiès, dénonçant le manque de garanties d’indépendance du juge sénégalais, et l’immixtion de l’Exécutif dans la gestion des carrières des magistrats.

Vous pouvez réagir à cet article