LA COUR CONSTITUTIONNELLE CONFIRME LA CONDAMNATION DE ZUMA

news-details
Afrique du Sud

La Cour constitutionnelle sud-africaine a rejeté vendredi de manière cinglante la requête de l’ancien président Jacob Zuma qui lui demandait de revenir sur sa décision le condamnant à 15 mois de prison pour outrage à la justice. Cette confirmation de la condamnation de Jacob Zuma ne remet pas en cause la libération conditionnelle dont il a bénéficié pour raisons médicales début septembre.

Incarcéré en juillet pour avoir obstinément refusé de comparaître devant une commission d’enquête sur la corruption d’État sous sa présidence (2009-2018), Jacob Zuma, 79 ans, est en liberté conditionnelle pour raisons médicales depuis début septembre. Hospitalisé depuis août hors de la prison dans laquelle il avait commencé à purger sa peine, il a subi une opération dont les raisons n’ont pas été dévoilées.

Vous pouvez réagir à cet article