LA MUTUELLE DE LA GENDARMERIE VICTIME D’UN MILITANT DE L’APR

news-details
ESCROQUERIE

Pape Bidji Sadji, militant de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir) et Ndeye Aïta Samb, gérante d’un cyber, ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt pour escroquerie, faux et usage de faux au préjudice de la mutuelle de la gendarmerie nationale.

D’après le récit de Libération, le mis en cause aurait utilisé des copies d’identité de militants reçues pour les besoins du parrainage lors de la présidentielle du 24 février dernier, dans le cadre d’une opération de vente de moutons, lors de la Tabaski, pour le prix de 90 000 F CFA. D’ailleurs, dit-il, il aurait connu sa complice dans le cadre de ses activités politiques.

Saisis à la suite d’anomalies signalées, les gendarmes de la Section de recherches (SR) se sont rendus à l’Inspection de l’Éducation et de la Formation de Sangalkam. Après vérification, seul le nommé C. Tall, enseignant de son état, est reconnu grâce à sa pièce d’identité. Ce dernier sera également cueilli.

Sadji, un récidiviste, a été, déjà, condamné à deux reprises pour abus de confiance et escroquerie.

Vous pouvez réagir à cet article