LA PSYCHOSE DES CAS IMPORTÉS RELANCÉE À KÉDOUGOU ET ZIGUINCHOR

news-details
CORONAVIRUS

Le retour des cas importés a installé la psychose à Kédougou, la 12e région du Sénégal qui vient d’enregistrer son premier cas de Covid-19. Le patient en question, venu du Burkina Faso, voulait se rendre à Kolda, sa région d’origine. Mais les forces de sécurité veillaient au grain.

En effet, ce Sénégalais originaire de Kolda, a quitté le Burkina Faso pour regagner sa région natale, dans la nuit du 17 mai. Il a été intercepté par les forces de sécurité le long des frontières. Depuis, il était mis en isolement dans une auberge. Les tests sont revenus positifs après les prélèvements effectués. Le patient a subi un interrogatoire pour identifier tous ses contacts.

L’autre cas importé recensé parmi les 67 nouveaux cas répertoriés dans le bulletin du jour, est enregistré à Ziguinchor. Tombé malade dans son pays d’accueil, le Sénégalais établi à Bissau, s’est procuré un laissez-passer pour venir se soigner dans la capitale du Sud. Qui reçoit, selon la source, très souvent des malades venant de l’autre côté de la frontière.

En 72 heures, Ziguinchor a connu une situation similaire avec deux Mauritaniens établis en Guinée Bissau, et qui s’étaient déplacés pour les mêmes raisons à Ziguinchor. Tous sont testés positifs au coronavirus. Ce qui porte à six patients sous traitement au niveau du centre régional de prise en charge.

Vous pouvez réagir à cet article