LA RÉACTION DE ME SIDIKI KABA

news-details
LE SÉNÉGAL AU CONSEIL DE L’ONU

Me Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, ne boude pas son plaisir suite à la nomination de l’Ambassadeur Coly Seck, président du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations-Unies (ONU). « C’est une réponse cinglante à ceux qui veulent par la parole et la rhétorique faciles en disant que le Sénégal viole les droits de l’homme, assène-t-il, au micro de iRadio (90.3). Et, à l’en croire, l’élection du Sénégal à la tête du Conseil des droits de l’homme de l’ONU est « un choix qui témoigne de la bonne image » de notre pays en matière de respect des droits humains.
Il explique : « Nous avons ici non seulement la confiance de la communauté internationale, la reconnaissance, il faut le dire du travail du Sénégal, en la matière mais aussi la reconnaissance du leadership international du président Macky Sall. Autant de choses qui témoignent que le Sénégal a une réputation de respect des droits de l’homme et de modèle considéré en Afrique et dans le monde. C’est ce travail que nous continuons et aujourd’hui, cette élection historique vient couronner cette réputation du Sénégal. »

Durant son magistère, assure Me Sidiki Kaba, le Sénégal continuera « à œuvrer pour un respect universel des droits de l’homme, pour que partout à travers le monde il y ait plus de liberté, plus de justice et plus de paix. C’est dans la paix que l’on peut construire tout ce qui est important pour préserver ces valeurs essentielles dont on parle. Sur ce plan, on peut compter sur le Sénégal à travers sa présidence pour faire un travail allant dans le sens du renforcement des droits de l’homme. »

Vous pouvez réagir à cet article