LA SÉCURITÉ DE SONKO GAZÉE PAR LES FORCES DE L’ORDRE

news-details
AUDITION DE SONKO

La situation est tendue. L’ambiance électrique. Le convoi de Ousmane Sonko n’avance pas. Il est bloqué au niveau de l’Avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. Pour cause, le leader du Pastef, convoqué devant le magistrat instructeur du 8e cabinet pour l’entendre au fond du dossier de viol et de menace de mort, a décidé d’emprunter l’avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. Les gendarmes lui ont opposé un niet catégorique. Et lui ont intimé l’ordre de prendre la corniche. Ce que Ousmane Sonko a refusé de faire pour le moment et son véhicule est immobilisé. Les gendarmes ont usé de grenades lacrymogènes pour disperser la sécurité de Sonko avant d’encercler le véhicule de ce dernier. Une situation que déplorent les avocats du leader du Parti Pastef Les Patriotes. « Ousmane Sonko est un citoyen. Il est bloqué par les gendarmes qui l’empêchent d’emprunter la voie de son choix. Il veut emprunter une voie qu’il a choisie. Il est libre de choisir la voie qu’il veut. Nous avons déjà fait les constats avec l’huissier que ce sont les gendarmes qui ont retardé la convocation » a déclaré Me Babacar Ndiaye, l’un des avocats de Sonko.

Vous pouvez réagir à cet article