LA TURQUIE ENTAME L’EXPULSION DE DJIHADISTES ÉTRANGERS

news-details
DAECH

La Turquie est en train de mettre en œuvre sa menace : celle de garder dans ses prisons des étrangers ayant rallié le groupe djihadiste de l’Etat islamique. C’est ainsi que « les démarches concernant onze combattants étrangers d’origine française sont en cours », a indiqué le porte-parole du ministère Ismail Catakli.

Le début d’expulsion de jihadistes étrangers à partir de ce lundi a été annoncé vendredi par le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu.
Un Américain, un Allemand et un Danois quitteront, également, la Turquie ce lundi, sept Allemands seront renvoyés jeudi. Une démarche qui fait suite à la sortie du président turc Recep Tayyip Erdogan, martelant : « Pas besoin de courir dans tous les sens : nous allons vous renvoyer les membres de l’EI. Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez. Nous commencerons à partir de lundi », avait-il dit lors d’un discours à Ankara.

« Un terroriste étranger américain a été déporté de Turquie après que toutes les démarches ont été complétées », a, par ailleurs, déclaré le porte-parole du ministère Ismail Catakli, sans préciser vers quelle destination. Selon lui, deux autres jihadistes, l’un allemand et l’autre de nationalité danoise, devraient également être renvoyés lundi vers leur pays. Sept autres "terroristes étrangers d’origine allemande seront déportés jeudi", a-t-il ajouté, cité par l’agence étatique Anadolu.

Vous pouvez réagir à cet article