LE COMITÉ DES DROITS DE L’HOMME DÉNONCE L’EXPLOITATION DE 100 000 ENFANTS "TALIBÉS"

news-details
MALTRAITANCE

Dans son cinquième rapport périodique sur le Sénégal, le comité des Droits de l’Homme des Nations Unies ne s’est pas penché que sur la question de l’invalidation des candidatures de Karim Wade et Khalifa Sall. Le Comité s’est dit inquiet de la persistance du phénomène des "enfants-talibés", malgré les efforts menés par le Sénégal dans le cadre de la protection de l’enfance et la lutte contre la traite.

Les experts indépendants onusiens sont ainsi préoccupés par le sort de ces enfants « forcés de mendier », dont l’estimation est de 100.000 enfants. « Le Comité est préoccupé des cas d’exploitation et de maltraitance grave sur des enfants par des maîtres coraniques », lit-on dans le rapport.

Face à la persistance de cette situation, le Sénégal est invité à adopter des mesures urgentes pour mettre un terme à la maltraitance, l’exploitation et la traite des enfants. Le Comité demande également à Dakar de prendre les mesures nécessaires et urgentes en vue mettre fin à toute forme d’exploitation et de maltraitance des enfants y compris par des maîtres coraniques dans les Daraa (écoles coraniques).

Vous pouvez réagir à cet article