LE PLAIDOYER DE SAMBA SY POUR LES DOMESTIQUES

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba SY, a été sensible au plaidoyer porté par Aïda Mbodj, députée non inscrite sur le travail des femmes. Celles qui travaillent la nuit, sont victimes d’harcèlement, alerte la parlementaire, soulignant avoir pris langue avec les concernées.

« Les femmes de manière globale, la violence exercée sur elles, les domestiques de manière particulière, a réagi le ministre. Nous en parlions la dernière fois, il y a tout ce que la loi fixe mais il y a un effort collectif à faire. Je dis très souvent à des élèves en face de moi quand je faisais cours que je ne vois pas un métier plus difficile, des tâches plus ingrates que celles d’abord des femmes de manière plus globale. Mais parmi les femmes, celles-là que l’on appelle les domestiques. C’est très ingrat puisque c’est tous les jours que cela se fait, avec ce que cela englobe en termes de désobligeance ».

Ces femmes ont droit à un meilleur traitement, a-t-il plaidé.

Vous pouvez réagir à cet article