image

LE SÉNÉGAL CONSOLIDE SA POSITION

image

Ce lundi 3 octobre restera une date historique pour le secteur des télécoms du Sénégal. Le pays de la teranga vient d’être réélu et bien réélu au conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) à l’occasion de la 21ème Conférence de plénipotentiaires de l’UIT qui se tient actuellement à Bucarest, en Roumanie, 26 septembre 2022 au 14 octobre 2022 au sein du Palais du Parlement.

Le Sénégal a terminé le vote dans le lot de 13 membres élus du continent africain, avec 137 voix, à la 7e place précisément, sur un total de 17 pays en compétition. Ainsi, le Sénégal est le seul pays francophone de l’Afrique de l’Ouest élu pour siéger au Conseil de l’UIT, pour les 4 années à venir.

Ce succès éclatant du Sénégal à la 21e Conférence de Plénipotentiaires (PP-22) est le résultat de la contribution appréciée de ses experts au sein des instances de l’UIT et de l’efficacité de sa diplomatie, sous le leadership éclairé de son Excellence Monsieur Macky Sall, président de la République.

Cette conférence plus connue sous le vocable de la PP-22 est une réunion de haut niveau qui réunit 193 États membres. Cet organe de décision suprême qui se réunit tous les quatre ans, définit, selon le Dg de l’ARTP, M. Amadou Ly, membre du collège, le cap à suivre et les priorités des besoins en mutation constante des membres de l’UIT. « Les États membres, définiront les plans stratégique et financier et les grandes orientations pour la période 2024-2027, fixant alors les priorités opérationnelles et les futures activités de l’Union », explique-t-il.

Ainsi pendant cette première semaine, note toujours la synthèse proposée par le Dg de l’ARTP, les participants ont échangé sur des questions et problématiques essentielles telles que la maitrise des outils numériques, la connectivité universelle, la réduction de la fracture numérique, l’intégration du principe de l’égalité hommes-femmes, la lutte contre les changements climatiques, la protection des données personnelles, la cybersécurité, la cybercriminalité, le développement des industries, le développement des produits & services numériques, le développement des infrastructures large bande (robustes, résilientes avec les technologies adaptées telles que la Fibre optique, les câbles sous-marins, les satellites, etc.). In fine il s’agira de dire de manière plus globale comment utiliser le Numérique et les Technologies d’Information et de Communication pour atteindre les Objectifs de Développement Durable fixés par les Nations Unies.

Dans tous les cas, l’un des objectifs principaux de cette conférence est d’élire la prochaine équipe de direction de l’UIT, composée des cinq hauts dirigeants chargés de conduire les travaux de l’organisation pendant les quatre prochaines années.
Les plénipotentiaires éliront également les 12 membres du Comité du Règlement des radiocommunications et désigneront les 48 États Membres qui siégeront au Conseil de l’UIT.
Les décisions et recommandations prises à la PP-22 contribueront à bâtir l’avenir de la société de l’information dans les pays développés comme dans les pays en développement.

Pour participer à cette grande conférence, le Sénégal a mobilisé une délégation conduite par S.E.M M. Papa Momar Diop Ambassadeur du Sénégal en Pologne, et composée du Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie Numérique, de l’ARTP (Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes), de la Présidence de la République, de la Primature et du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

M. THIOBANE

3 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article