LE SEXAGÉNAIRE AVALE DEUX GRAMMES DE COCAÏNE ET FINIT AU BLOC OPÉRATOIRE

news-details
DROGUE

Mamadou Sène est mal-en-point. La souffrance se lit sur son visage. Devant le prétoire, il geint et se tord de douleurs. « Etes-vous en bonne santé ? Vous voulez qu’on vous juge ? », lui demande le président qui n’obtiendra de réponse émanant de sa part.

C’est plutôt son avocat, Me Ibrahima Mbengue qui répondra à sa place. « Il est un peu souffrant. Il a subi récemment une opération mais, je pense qu’il est en état d’être jugé. Il pourra tenir le temps du procès », informe la robe noire qui s’oppose un second renvoi du procès.

En effet, Mamadou Sène, poursuivi pour détention de drogue, a avalé deux grammes de cocaïne alors qu’il venait d’être arrêté par des policiers. Emmené à l’hôpital pour un lavage de l’estomac, il a été opérer pour extraire les deux boulettes de cocaïne. La plaie ne s’est pas encore cicatrisée et commence à s’infecter.

Devant le prétoire, Mamadou Sène, la soixantaine, a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, les deux boulettes de cocaïne trouvées par devers lui étaient destinées à sa consommation personnelle. Il dit se les avoir procurées "chez un gars", sans aucune autre précision, à Ouest Foire. Ce dernier, selon lui, a pris la clé des champs quand il a aperçu les policiers. « Je ne pouvais pas courir et j’ai été appréhendé », a fait savoir le prévenu, admettant qu’il est un consommateur de la drogue.

D’ailleurs, dans le passé il a été condamné, pas moins de 5 fois, à des peines fermes pour usage de drogue. Son avocat a plaidé l’application bienveillante de la loi. D’après Me Ibrahima Mbengue, la place de son client n’est pas en prison mais plutôt dans un centre de cure. « Vous avez devant vous un grand malade. Il a même été en traitement à Fann. On lui remettait des produits de substitution pour qu’il ne tombe plus dans les travers de la drogue », a plaidé l’avocat. Le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour jugement qui sera rendu le 10 juillet prochain.

Vous pouvez réagir à cet article