LES CADRES DE PASTEF POINTENT DU DOIGT « L’INCOMPÉTENCE DU RÉGIME DE MACKY SALL »

news-details
INONDATIONS, CHAVIREMENTS DE PIROGUES, CONTRATS MINIERS

Le leader du Pastef Ousmane Sonko a laissé la place de la dénonciation à ses lieutenants pour ne pas dire les cadres de son parti. Ces derniers ont fait face à la presse, ce jeudi, pour se prononcer sur l’actualité nationale dominée par le naufrage d’une pirogue au large des Îles de la Madeleine, des inondations qui perturbent le sommeil de certains Sénégalais ainsi que les contrats sur les ressources minières. Sur ce dernier point, les cadres du Pastef accusent l’Etat du Sénégal d’avoir déjà signé l’exonération des taxes pour l’entreprise turque « Tosyali » qui doit exploiter le fer de la Falémé. Ainsi, ils estiment que le régime actuel est en train de brader les ressources du pays, au grand profit des étrangers.

S’agissant des drames, en l’occurrence les morts occasionnés par la foudre et les chavirement de pirogues mardi dernier, au large des Îles de la Madeleine et à Joal, les cadres du Pastef sont convaincus qu’ils s’agit du fruit de l’incompétence du régime de Macky Sall. « Nous avons, à la tête du pays, des autorités incompétentes. Macky Sall et son régime sont incapables d’assurer un minimum de sécurité aux populations. Ils ne peuvent même pas fournir des paratonnerres aux populations afin de les sauver contre les foudres », a déclaré Bassirou Diomaye Faye, désigné porte-parole du jour.

Dans le même sillage, le responsable du parti "Pastef / Les Patriotes" accuse l’Etat d’être responsable des inondations. A son avis, les autorités devraient prendre des mesures préventives pour parer à toutes ces catastrophes. Et de promettre qu’Ousmane Sonko continuera toujours a alerté les Sénégalais sur « la mauvaise gestion » des deniers publics par le régime en place. « Tant qu’il y a des nébuleuses, Sonko va continuer à dénoncer », prévient M. Faye, regrettant ainsi le fait que Macky Sall n’ait respecté aucun de ses engagements pris avant son accession au pouvoir.

Cette conférence de presse a servi d’occasion aux cadres de Pastef pour répondre à Me El Hadji Diouf qui a fait une conférence de presse, ce mercredi, pour charger leur leader dans l’affaire des 94 milliards. Bassirou Diomaye Faye et ses camarades qualifient l’avocat de « piètre comédien » qui faisait son show. Pour eux, Me El Hadji ne peut pas décrédibiliser Ousmane Sonko. « El Hadji a été condamné pour des faits de mœurs. N’eut été son immunité parlementaire à l’époque, il allait être emprisonné. Dans cette affaire des 94 milliards, on ne peut rien reprocher à Sonko qui a déposé deux plaintes auprès des juridictions sénégalaises. Il détient les preuves de ses déclarations et il les remettra aux autorités judiciaires quand elles le convoqueront », promet Bassirou Diomaye Faye.

Vous pouvez réagir à cet article