LES DEFIS DU NOUVEL EVÊQUE, MONSEIGNEUR MARTIN BOUCAR TINE

news-details
ORDINATION AU DIOCESE DE KAOLACK

Monseigneur Martin Boucar Tine est le nouvel évêque du diocèse de Kaolack. Un poste vacant depuis le départ de Monseigneur Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar depuis décembre 2014. Après la cérémonie d’ordination épiscopale, il a intégré la Province ecclésiastique de Dakar avec les six évêques réunis autour de l’archevêque de Dakar pour constituer une cellule de ce collège épiscopal.

Monseigneur Benjamin Ndiaye a ainsi souhaite la bienvenue à son successeur : « Vous êtes chez vous au milieu des populations de la région de Kaolack, de la région de Kaffrine et des départements de Gossas et Foundiougne de la région de Fatick. Je vous prie aussi de cultiver la conscience que vous n’êtes pas seul dans l’Eglise. Parce que baptisé, vous êtes membre du Christ avec tous les baptisés en communion avec eux mais aujourd’hui, devenu évêque de Kaolack, vous n’êtes pas seul. Vous entrez dans le collège épiscopal. Ce collège composé de milliers d’évêques, qui à travers le monde, continuent en communion avec le Pape et sous sa direction la mission que Jésus Christ avait confié aux douze apôtres autour de Pierre. »

Selon les précisions de l’archevêque de Dakar, le nouvel évêque entre par la même occasion, dans le collège épiscopal interrégional que composent le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée Bissau et le Cap vert. « Vous allez, lui a-t-il indiqué, donc travailler avec les frères qui seront toujours avec vous et vous soutiendront. »

Conduisant la délégation du Gouvernement pour représenter le chef de l’Etat, Macky Sall, à la cérémonie d’ordination épiscopale, le ministre des Forces armées, Augustin Tine a prié pour un « brillant épiscopat » au nouvel évêque du diocèse de Kaolack.

Le ministre qui s’est réjouit de « participer au sacre du berger du diocèse de Kaolack », a saisi l’occasion, en tant que « fidèle paroissien de Kaolack », pour rendre hommage au prédécesseur de Monseigneur Martin Boucar Tine, Monseigneur Benjamin Ndiaye. « Je voulais faire remarquer que ce que Kaolack a perdu, a-t-il déclaré, nous l’avons récupéré à Dakar. C’est ce qu’il est exactement en train de faire dans l’archidiocèse de Dakar avec le courage et la générosité épiscopale qu’on lui connait. Je puis en attester parce que par la force des choses je suis devenu un fidèle de l’archidiocèse de Dakar dont il a la lourde charge. » Des qualités qu’il reconnait au nouvel évêque.

« Soyez sans crainte, le Tout-Puissant est au dessus de vous. Les grandes qualités que nous vous connaissons et qui vous ont valu le choix judicieux du chef de l’Eglise universel, votre expérience très appréciée de la gestion des hommes et des structures, votre culture aussi bien intellectuel que social, nous donnent des raisons de croire que vous serez, sans nul doute, à la hauteur de la tâche », a-t-il dit.

Vous pouvez réagir à cet article