LES DÉPUTÉS FUSTIGENT L’ACCUEIL DANS LES STRUCTURES SANITAIRES

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

L’accueil au niveau des structures sanitaires s’invite à nouveau dans les débats de l’hémicycle. C’était le cas, ce jeudi, lors du passage du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, à l’Assemblée nationale pour défendre le projet de budget 2020 de son département.

Les élus ont, pour la majorité, déploré la qualité des services d’urgence dans les établissements publics de santé ainsi que la cherté des évacuations sanitaires. À ce titre, les médecins internes qui s’occupent des urgences sont indexés. « Je me demande même s’ils ont une formation adéquate aux défis actuels », s’interroge la députée libérale, Marie Sow Ndiaye. « La qualité de l’accueil s’est complément détériorée », déplore, à son tour, son collègue Alioune Souané.

Prenant la parole, le ministre de la Santé a reconnu cet état de fait décrié par les parlementaires. Pour Abdoulaye Diouf Sarr, ce problème nécessite une « réflexion générale ». Toutefois, il promet de réagir pour amoindrir les désagréments causés aux usagers. « Nous allons prendre les mesures idoines pour éradiquer ce phénomène », a-t-il promis aux députés. Wait and see...

Vous pouvez réagir à cet article