LES FOIRAILS AU CŒUR DU PROJET DU NOUVEAU MINISTRE DE L’ÉLEVAGE

news-details
Visite de prise de contact

En milieu urbain, un ménage, sur quatre, pratique l’élevage, en zone rurale, le ratio est de cinq sur dix. L’estimation est faite par Aly Saleh Diop, le nouveau ministre de l’Elevage et des Productions animales, en visite hier des foirails de Dakar.

Déclinant sa feuille de route, le successeur de Samba Ndiobène Ka a indiqué que les foirails occupent une place de choix dans le projet qu’il veut construire.

"Dans la démarche que nous comptons mettre en œuvre, fondée sur une approche filière, les foirails occupent une position centrale", a-t-il, en effet, précisé, dans des propos repris par le journal LeQuotidien.

Poursuivant, la tutelle a ajouté : "C’est une visite de prise de contact qui m’a permis d’inviter ces acteurs autours d’une table de façon à échanger en profondeur pour pouvoir identifier les problèmes et les priorités, et esquisser des solutions pour permettre à l’ensemble des acteurs d’aller de l’avant".

Alioune Mar, le maire de Rufisque-Ouest, a relevé, de son côté, "que même pour y implanter des toilettes, ils viennent vers moi alors que c’est une propriété privée sur laquelle je n’ai aucune emprise".

Vous pouvez réagir à cet article