LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET LA COUR SUPRÊME SE JOIGNENT À LA LUTTE

news-details
AND XEEX CORONAVIRUS

Dans le cadre de la stratégie mise en œuvre pour lutter contre la Covid 19, le président de la République a reçu Pape Oumar Sakho et Mamadou Badio Camara, respectivement président du Conseil constitutionnel et Premier président de la Cour suprême.

Premier à être reçu, le président du Conseil constitutionnel a appelé au respect des mesures et à la responsabilité individuelle de tout un chacun. « Il suffit de suivre les informations pour voir ce qui se passe partout dans le monde, pour se rendre compte que cette situation ne peut laisser personne indifférente et ne peut que nous inciter à revoir, nous tous, nos comportements. Et le mot qui, à mon avis, doit caractériser le comportement de tous les Sénégalais au quotidien c’est : la responsabilité », a-t-il déclaré. Mieux, il a rappelé la gravité de l’heure avant de faire savoir qu’il est temps que l’on fasse appel à toutes les valeurs qui doivent fonder une République au premier rang desquels le respect de la loi. « Les mesures qui sont préconisées doivent être scrupuleusement observées. C’est ce à quoi j’appelle tous mes compatriotes », martèle-t-il.

Selon M. Sakho, le Conseil constitutionnel a, en ce qui le concerne, commencé depuis longtemps à appliquer ces mesures en renvoyant, dès le début du mois de mars, toutes ses rencontres.

« En cas de violation délibérée de ces mesures, la justice fera son travail »

A l’instar de M. Sakho, le Premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara salue la démarche inclusive du président Macky Sall et les mesures prises pour faire face à cette pandémie. Il invite les Sénégalais au respect des règles. « C’est un contexte d’une pandémie mondiale qui n’épargne pas notre pays. Nous en avons discuté et je n’ai pas manqué de saluer les fortes mesures prises par le chef de l’Etat et qui sont des mesures extrêmement courageuses dont le seul objectif est de préserver la population sénégalaise de cette pandémie », a souligné Mamadou Badio Camara.

A son avis, il est donc impératif que les mesures barrières préconisées à longueur de journée, soient scrupuleusement respectées par les Sénégalais. « Nous savons qu’il y a des mesures d’interdiction de rassemblement et d’attroupement. Ce sont des mesures qui s’imposent puisqu’elles tendent à réduire au strict minimum la propagation de ce virus. Les citoyens doivent respecter ces mesures dans leur propre intérêt, dans l’intérêt de leur famille et de leurs proches et dans l’intérêt de la Nation », dit-il.

Pour ce qui est de la Compagnie judiciaire, elle s’entend, à en croire Mamadou Badio Camara, marquer sa solidarité avec le chef de l’Etat, avec les institutions de la République et avec les compatriotes. Il informe que la justice s’organise. Elle fait des collectes de dons parmi ses membres pour pouvoir apporter sa contribution. « D’un autre côté, il faut le dire, il y a des mesures d’interdiction fondées sur la constitution et les lois. C’est pourquoi, je pense qu’il faut rappeler qu’en cas de violation délibérée de ces mesures, la justice est prête à faire son travail, en espérant qu’on n’en arrivera pas là », annonce le Premier président de la Cour suprême.

Vous pouvez réagir à cet article