Le Sénégal frôle le black out

news-details
Pénurie de fuel à la Sar

Le Sénégal fait face à des risques énormes de pénurie de produits pétroliers. L’As, qui donne l’information, parle de rupture de stocks de fuel à la Société africaine de raffinage (SAR).
Cheikh Diop, le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (CNTS/FC), repris le journal, alerte l’opinion. Le bateau qui devait apporter le fuel est arrivé à Dakar mais malheureusement les importateurs avaient du mal à payer.
Heureusement, dit-il, que ’’Total’’ est parvenu à décharger la cargaison de fuel qu’elle avait commandée. Ce, au moment où, souligne le syndicaliste, la cargaison dédiée à la SAR est toujours au large des côtes sénégalaises.

Dette importante due aux importateurs

Expliquant la situation, Cheikh Diop détaille que le Fonds de soutien à l’énergie (FSE) doit énormément d’argent à la SAR et aux importateurs tels que Total et autres, au point que ces derniers ne peuvent plus importer. Une dette qui cumule, chiffre-t-il, à « 140 milliards de francs CFA dont 100 milliards à la SAR et près de 40 milliards à Total et aux autres importateurs. »
Cheikh Diop qui blanchit la Société national d’électricité (SENELEC), invite l’Etat à payer la somme.

Vous pouvez partager cet article