Les étudiants déchirent l’échéance du COUD

news-details
Ouverture du campus universitaire

Après la chaude matinée, d’hier mercredi, 7 novembre à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), ce jeudi,ce sont les services du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) qui ont fait l’objet d’un blocus. La date, du 12 novembre prochain, annoncée par le COUD pour mettre les chambres à disposition n’agrée pas leurs pensionnaires. Le collectif des amicales des étudiants menace d’occuper les chambres dès aujourd’hui. Un ultimatum est donné au COUD pour permettre aux étudiants d’accéder à tous les services et ce, d’ici lundi prochain.
Sur ce point, le président de la commission sociale de la Faculté des sciences juridiques et politiques Jean Pierre est catégorique. « Depuis deux semaines, martèle-t-il au micro de Iradio, le collectif demande l’ouverture des services du COUD (les chambres, les pavillons, la restauration ainsi que le service médical qui n’est même pas équipé. Les préoccupations sont là, pas ailleurs. »
« Nous avons décidé, prévient-il, d’arrêter tout le fonctionnement, d’ouvrir le campus. Le communiqué que le COUD a fait n’engage que le COUD. Nous, les représentants élus par nos paires, demandons à nos camarades étudiants de regagner dès aujourd’hui le campus universitaire ».

Vous pouvez partager cet article