Ligue 1 sénégalaise : Les précisions de Saër Seck

news-details
FOOT LOCAL

Initialement prévue le 20 octobre dernier, l’ouverture du championnat de ligue 1 sénégalaise a été repoussée au 3 novembre prochain. Un report « essentiellement d’ordre économique et lié à la mise en œuvre du contrat avec (le groupe chinois) Star Times », explique le président de la Ligue sénégalaise professionnelle de football (LSFP), Saër Seck, dans un entretien avec Enquête.
Il souligne : « Il est important de sécuriser la mise en œuvre de ce contrat qui vient mettre un terme à deux années de disette où la Ligue professionnelle a fonctionné sans partenaire. Et, c’est un peu la raison pour laquelle il y a eu ce décalage. » Ce, en plus du Magal de Touba, célébré le 28 octobre dernier.
Saër Seck se veut toutefois clair : « Pour une fois qu’on a une chaîne privée qui vient mettre de l’argent dans le football professionnel, qu’on nous demande si les Sénégalais vont avoir la possibilité de voir ça sur les chaînes publiques et gratuitement. Non ! L’objectif, c’est que le championnat sénégalais soit disponible par satellite sur une chaîne câblée. Et, il le sera pour l’ensemble des familles sénégalaises à des prix modiques. »

Par ailleurs, Saër Seck s’est exprimé surla réconciliation entre le Stade de Mbour et l’Union sportive de Ouakam. C’est « un soulagement pour tout le football sénégalais. »

Vous pouvez partager cet article