Les travailleurs de la SDE ruminent leur colère

news-details
Contrat d’affermage à SUEZ :

Le Syndicat autonome des travailleurs (SAT) de la Sénégalaise des eaux (SDE) est dans tous ses états après l’attribution (provisoire) du contrat d’affermage au groupe français SUEZ. « C’est une bizarrerie que personne ne s’explique, s’indigne Elimane Diouf, Secrétaire général dudit syndicat, dans une interview accordée à l’As. Nous travailleurs, en tout cas, cela nous désole. Nous ne pouvons pas comprendre. Et, tous les Sénégalais, épris de justice et de bonne gouvernance, se posent des questions vu que la SDE présentait la meilleure offre financière. »
Le syndicaliste interpelle le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour apporter « des clarifications ». « Quand on doit attribuer la distribution de l’eau au Sénégal pendant 15 ans, on doit le faire dans les meilleures conditions de transparence. On est désolé de constater, cinq mois après l’ouverture des plis, qu’on puisse venir dire que le contrat a été attribué à SUEZ et non à la SDE », motive Elimane Diouf, soutenant qu’ « on aurait pu reprocher quelque chose à la SDE tout au long du processus et l’éliminer mais la SDE a dépassé l’offre technique. Idem pour les sociétés concurrentes qui ont été toutes qualifiées. »
Les travailleurs n’ont pas dit leur dernier mot, à en croire le Secrétaire général du SAT-SDE. Une Assemblée générale est prévue le 31 octobre prochain avant une réunion de délégués, dit-il. Il s’agit, détaille le syndicaliste, de plan d’actions « pour sauvegarder leurs préoccupations et intérêts » notamment avec l’accord signé avec le gouvernement sur la conservation des acquis sociaux des travailleurs, entre autres.
Déjà, le syndicaliste avertit quant à des perturbations dans la distribution de l’eau. « Si évidemment l’Etat ne prend pas rapidement les mesures qui permettent de s’entendre rapidement, cela veut dire que quelque soit celui qui va démarrer en janvier 2019, il y aura des difficultés dans le fonctionnement de la société. »

Vous pouvez partager cet article