Loi de finances : 11 milliards pour l’organisation des élections en 2019

news-details
Economie

La Loi de finances 2019 a pris en compte l’organisation de l’élection présidentielle fixée au 24 février prochain, puis des locales prévues en décembre, dans le budget du ministère de l’Intérieur. L’Observateur note une affectation de 6,664 milliards de francs CFA inscrite, dans la rubrique fonctionnement, de la Direction générale des élections (Dge).
A cette manne, relève le journal, s’ajoutent d’autres ressources financières affectées à d’autres structures qui interviennent dans le processus électoral. C’est le cas, précise la source, avec la Commission nationale électorale nationale (CENA) dont le budget pour 2019 est porté à 4, 589 milliards de francs CFA.
Abritant la Commission de recensement des votes, la Cour d’appel est pourvue à hauteur de 200 millions de francs CFA, soit un total de 11 milliards.

Vous pouvez partager cet article