MATAR BA : « VERS LA REPRISE DES ACTIVITÉS SPORTIVES »

news-details
SPORTS

L’arène nationale, à Pikine, abrite depuis ce matin, jeudi, 1er octobre, un conclave ouvert par Matar BA, le ministre des Sports, en présence des dirigeants de 59 fédérations et groupements sportifs, pour discuter des conditions de reprise des compétitions sportives. Après la cérémonie d’ouverture, la tutelle a insisté sur le respect des gestes barrières dans ce contexte de coronavirus.

"Quand on prenait la décision d’arrêter, c’était une consultation, une rencontre de prise de décisions, a-t-il indiqué. Quand on envisage de reprendre, il ne faut pas être surpris. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire d’appeler les acteurs, les présidents de fédérations et groupements sportifs, les partenaires, le ministère de la Santé, le ministère de l’Intérieur, la presse sportive, tous les acteurs pour que cette journée soit une journée de réflexions et de propositions. Et quand on aura fini, les grandes décisions seront prises."

Déjà, a-t-il lancé : "Mais, je peux vous assurer que nous allons vers la reprise des activités sportives. Parce qu’en réalité, nous avons bon espoir. Le Sénégal qui est placé deuxième dans la prise en charge de cette question (coronavirus) qui est extrêmement difficile, nous pouvons espérer qu’avec le respect des gestes barrières, avec certaines mesures, nous devons pouvoir faire face, et recommencer nos activités. Mais tout en respectant les gestes barrières. Ce n’est pas une question de remplir l’arène nationale, ce n’est pas une question de remplir un stade mais c’est une question de reprise des activités sportives. Parce que, nous abordons les compétitions internationales. Et dans le discours du Comité olympique, dans celui j’ai donné tout à l’heure, nous avons fait allusion aux compétitions internationales. Et nous sommes sûrs que cela va être beaucoup plus difficile, beaucoup plus coûteux. Cela va être en tout cas, une chose nouvelle, et il faut s’adapter à ces nouvelles situations".

L’Ordre des médecins représente le ministère de la Santé, à la rencontre. Laquelle devrait se poursuivre jusqu’à 18 heures. Au bout, les conditions de reprise des activités sportives seront fixées.

Vous pouvez réagir à cet article