MICHEL KICHKA, UN ISRAELIEN A DAKAR

news-details
MEDIAS ET CULTURE

L’artiste israélien de renom, Michel Kichka, est à Dakar dans le cadre d’une visite d’échanges culturels et professionnels à l’invitation de l’ambassade de son pays au Sénégal. Jovial et affable, il affiche sa disponibilité à l’écoute et à l’observation au gré de son agenda. Ainsi, il multiplie, depuis son arrivée, des rencontres fort enrichissantes pour lui au contact des réalités sénégalaises et africaines. Ce lundi, il a partagé avec une partie de la presse et des artistes, une réflexion portant sur le dessin ou la caricature dans les médias à l’aune des mutations en cours dans le secteur. Selon lui, le dessinateur peut s’emparer de tous les thèmes de vie, pourvu qu’il ne dépasse pas les lignes rouges, a-t-il dit, soulignant que d’une aire géographique à une autre, la caricature traverse des situations qui sont loin d’être similaires.

Dans les médias, le dessin a valeur d’article, parfois même il condense plus d’informations que le récit avec une sensibilité susceptible de toucher ou d’affecter les publics. Kicka admet qu’on peut rire de tout "dans les limites de la décence", tout en étant à cheval sur un socle de valeurs propres à une société sur laquelle agit la caricature.
Kichka, dont les illustrations sont publiées dans des journaux de référence à travers le monde, est membre de l’association Cartooning for peace, au côté du célèbre dessinateur français Plantu et du réputé caricaturiste sénégalais ODIA. L’ambassadeur israélien à Dakar, Roï Rosenblit, a souhaité un séjour fructueux à son compatriote en terre sénégalaise, en espérant que sa visite contribuera à raffermir les liens entre le Sénégal et Israël.

Vous pouvez réagir à cet article